Test du WiFi Mesh CPL TP-LINK Deco P7

Encore un test aujourd’hui: celui des bornes WiFi Mesh CPL TP-Link Deco P7.

Problématique: couvrir en WiFi une grande maison

Je vis dans une grande et ancienne maison de trois étages, avec des murs très épais. J’ai toujours eu des problèmes pour avoir une couverture WiFi satisfaisante. C’est d’autant plus le cas aujourd’hui que les opérateurs nous imposent leur box, de piètre qualité, et qu’on ne nous laisse souvent plus le choix d’utiliser des modems plus performants. Jusqu’à maintenant, je travaillais donc avec des répéteurs WiFi et des émetteurs-récepteurs CPL.

Répéteurs WiFi:

Dans le cas de répéteurs WiFi, une seconde borne se connecte à la première, pour étendre le réseau. Mais dans ce cas, et à condition qu’elle ne soit pas trop loin de la première borne, la seconde n’offre qu’à peine 50% du débit initial. De plus, la plupart du temps, les noms des différents réseaux sont différents, demandant à l’utilisateur de se reconnecter d’un réseau à l’autre.

Emetteurs-Récepteurs CPL

Dans ce cas, on utilise le CPL (courant porteur). C’est à dire que le routeur est relié à un émetteur CPL connecté à une prise électrique. Le réseau est alors diffusé par le courant électrique. Un récepteur est alors connecté à une prise, à l’autre bout de la maison et diffuse le signal reçu par le courant électrique via le WiFi. Mais dans une maison ancienne, avec un vieux réseau électrique, les débits chutent vite. Et il faut rester sur la même phase. Enfin, le réseau ré-émis a un nouveau nom et l’utilisateur doit s’y reconnecter.

La solution du réseau WiFi mesh

Dans les deux cas précédents, on constate donc des défauts importants. Un réseau mesh (en maillage) permet d’y remédier. Dans ce cas, les bornes ne créent qu’un seul réseau WiFi haut-débit sur l’ensemble de la maison, avec une optimisation dynamique des performances.

Réseau mesh au-dessus vs réseau avec répeteur WiFi en-dessous

On le voit: on n’a plus qu’un seul SSID pour toute la maison. Chaque borne va communiquer avec les autres bornes à proximité, pour router le trafic afin d’optimiser le débit et la stabilité, y compris en fonction du nombre d’utilisateurs sur chacune des bornes.

En cas de défaillance d’une borne, le réseau s’adapte automatiquement. Plus on a de bornes et plus le réseau est résilient.

Conclusion: on n’a plus qu’un seul réseau WiFi dans la maison, qui s’adapte dynamiquement afin de permettre le meilleur débit et la meilleure stabilité.  Le plus intéressant reste sans doute l’optimisation du réseau WiFi. Auparavant, je me battais avec 4 bornes, chacune émettant deux réseaux (en 2.4 et 5Ghz), à chaque fois avec un SSID différent. J’avais donc 8 réseaux qui cohabitaient (péniblement). Ici, avec trois bornes, je créé un seul réseau avec un seul SSID. La fonction de roaming se charge ensuite de tout. Pour l’utilisateur, même en déplacement, c’est transparent.

Quelle est la particularité du TP-LINK Deco P7?

Le système Deco P7 ajoute au réseau WiFi mesh une connexion CPL. Ainsi les bornes vont pouvoir communiquer non seulement par WiFi, mais aussi, lorsque cela est possible, en CPL, toujours en gardant les avantages d’un seul et unique réseau qui couvre toute la maison. Cette solution est d’autant plus intéressante quand on a des murs épais à traverser. Et ça fonctionne! Si je suis loin des débits promis, j’ai enfin une connexion rapide et fiable sur l’ensemble de ma maison. Dans les faits, je constate une baisse du débit des bornes secondaires connectées à la primaires, mais inférieure à 20%.

Au niveau de la configuration, c’est simple à en pleurer: une app pour smartphone permet une configuration en bluetooth en quelques clics, sans aucune compétence technique nécessaire. Plus fort: l’app sert ensuite à la gestion du réseau: contrôle d’accès, surveillance, monitorage des utilisations par appareils, mais aussi filtrage de contenu et contrôle parental.

Pour quel prix?

Les Deco P7 se vendent à l’unité (pour l’extension d’un réseau), par deux ou trois. Pour ma part, j’ai opté pour le kit de trois bornes, ce qui me paraît le minimum pour établir un réseau correct. Je l’ai payé 299 CHF. Compter 229 CHF pour le pack de deux bornes. Pour le moment, la borne unique n’est pas en vente en Suisse. Une version sans CPL est vendue sous la référence Deco M5 et une autre, compatible avec différentes normes domotiques comme le Zigbee est vendue sous la dénomination Deco M9.

Et la cerise sur le gâteau: le code de ce matériel est open source (licence GPL).

PS: n’oubliez pas d’éteindre le WiFi de votre box… il ne vous servira plus.

Publié par

Frédéric Genevey

Enseignant MITIC & Technologie, passionné de robotique pédagogique, d'Arduino et d'impression 3D.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.