Imprimante 3D K8400: liste des problèmes rencontrés

Je n’ai pas terminé la construction de l’imprimante 3D K8400 et je rencontre des problèmes.

Le premier et principal problème concerne la piètre qualité des poulies en aluminium (les « B » sur la photo ci-dessous).

005

Pour les fixer, on utilise des petits pointeaux M3. Ils sont pointus et la gorge des poulies est fine. Dès lors, il n’y a qu’une petite partie du filetage qui est utilisé. Or, les poulies sont en aluminium, métal trop fragile pour un filetage qui tienne la route. Dans l’idéal, il aurait fallu une gorge plus épaisse et une poulie en acier. On en trouve des quantités à bas prix sur le marché chinois, mais, pour une raison que j’ignore, Velleman a choisi des poulies avec une dimension introuvable: diamètre de 8mm, pas de 2.5mm et 19 dents. On en trouve sans problème avec 20 ou 16 dents, mais pas 19 dents. C’est sans doute pour cela que ces poulies semblent faites sur mesure avec une piètre qualité.

Velleman a reconnu le problème et a annoncé travailler dessus. En attendant, je suis bon pour démonter l’imprimante, percer et tarauder un nouveau trou. Et tant qu’à faire, je vais limer légèrement la pointe du pointeau, afin de permettre à plus de filetage d’être utilisé.

 

L’autre problème que je rencontre est le manque de fluidité des axes X et Y. Il faut une force relativement considérable pour déplacer la tête. Il va y avoir des ajustements à faire.

Publié par

Frédéric Genevey

Enseignant MITIC & Technologie, passionné de robotique pédagogique, d'Arduino et d'impression 3D.

Une réflexion sur « Imprimante 3D K8400: liste des problèmes rencontrés »

  1. Bonjour, très grand merci pour votre retour sur la K8400. Pourriez-vous donner votre retour global sur la machine et sur ce qu’elle permet de réaliser ainsi que vis à vis de la K8200 question solidité, etc. L’idée étant de savoir si cette machine est bien dans la course pour le tarif affiché et le résultat qu’elle propose, les 50 microns étant encore peu répandue. D’avance merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.