Surface d’impression BuildTak: résultats mitigés

L’imprimante 3D Vertex K8400 n’est pas livrée avec un lit chauffant, mais avec une feuille de BuildTak. Cette feuille de plastique, considérée comme un consommable, est sensée assurer une excellente adhésion avec du PLA et de l’ABS. Le problème, c’est que si ça adhère, c’est aussi difficile de décoller certaines pièces! Voici l’état de ma feuille après 3 impressions:

DSC02978

 

A 15€ la feuille, plus 8€ de frais de port, ça fait cher! J’ai commandé deux feuilles, le temps de faire venir de Chine le matériel pour monter un lit chauffant (le lit, le thermistor, les branchements, une alimentation externe, un relais…). En attendant, rien de vaut les anciennes méthodes: plaque de verre et scotch bleu:

DSC02998

Publié par

Frédéric Genevey

Enseignant MITIC & Technologie, passionné de robotique pédagogique, d'Arduino et d'impression 3D.

Une réflexion sur « Surface d’impression BuildTak: résultats mitigés »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.