Ecole à distance J+5: les doutes

5 jours… Voilà maintenant 5 jours qu’avec Fred et Shirin, nous sommes sur le pont et l’adrénaline commence à descendre… C’est difficile…c’est difficile car je ne suis pas que responsable informatique et je pense à mes élèves et je me sens coupable car je n’ai pas encore vraiment eu le temps de m’occuper d’eux. Heureusement ils sont habitués depuis le début de l’année à travailler de manière autonome avec le numérique à la maison et visiblement ils continuent à le faire sans s’inquiéter de la suite car comme le dit une de mes élèves dans un message vocal reçu: « Yves, on sait que vous avez toujours une solution. »

Ce qui est difficile aussi, ce sont les sollicitations permanentes et il est difficile parfois de penser à soi. Aider nos collègues c’est aussi aider les élèves de notre établissement, c’est aussi de manière indirecte apporter du soutien aux familles de notre commune. Je commence à sentir la fatigue mentale s’ajouter à la fatigue physique. Ce qui me fait tenir actuellement, c’est la formidable solidarité que je vois apparaître entre les collègues, le soutien de notre direction mais aussi le soutien des communautés d’enseignants numériques. Le soutien est permanent et les remerciements aussi.

Je ne compte plus les messages de remerciement reçus mais, ce soir, à l’aube d’un repas bien mérité, je voulais juste une fois dire MERCI à vous d’être à nos côtés. Prenez soin de vous et de vos proches.

Yves

Une réflexion sur « Ecole à distance J+5: les doutes »

  1. Je te comprends tellement … entre mes multiples activités qui se retrouvent toutes regroupées dans cette situation, c’est difficile de sortir la tête du guidon. Pour moi, c’est la promenade quotidienne en famille, des heures de sommeil correctes, et le travail à la maison, avec la porte du bureau ouverte pour être avec, même si je fais autre chose…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.