Soft PLA: premiers essais

J’ai reçu la bobine de soft PLA commandée. J’ai fait les premiers essais en essayant de créer un tampon.

Avec un réglage de température à 200°C et un coefficient d’extrusion de 100%, cela donne un résultat assez mitigé:

Premier essai
Premier essai

Le second essai avec une température de 210°C et un coefficient d’extrusion de 105% est bien meilleur:

Second essai, collé sur un support
Second essai, collé sur un support

La matière, si elle s’imprime aussi facilement que du PLA reste néanmoins trop rigide pour faire des tampons corrects:

Essai de tampon
Essai de tampon

L’effet est un peu brouillon, mais reste sympathique.

Pour faire des tampons, je vais maintenant m’orienter vers une nouvelle matière: le Flex-Polyester (FPE). Quant au Soft PLA, il va pouvoir être utile pour des raccords souples, par exemple lors de la réalisation d’une articulation. On peut aussi envisager de l’utiliser pour imprimer des masques ou des pièces qui peuvent se coudre sur des habits, tout en restant flexibles. On peut enfin l’utiliser pour la réalisation de bracelets.

Publié par

Frédéric Genevey

Enseignant MITIC & Technologie, passionné de robotique pédagogique, d'Arduino et d'impression 3D.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.