L’USB-C: comment réussir sa transition

L’USB-C, c’est l’avenir. Mais pas encore tout à fait le présent. On a tous connu la clé USB qu’on essaie d’introduire dans un sens, puis dans l’autre, avant de revenir au premier sens (ce qui alimente une vieille blague de geek: l’USB a trois sens). C’est fini avec l’USB-C qui est symétrique, comme la prise Lightning des iPhone.

Ce port est encore très mystérieux. Il permet l’alimentation du Mac, la connexion à un Beamer, mais aussi aux périphériques USB. Sur les Mac portables les plus récents, on ne trouve plus que ces ports. Sur les derniers MacBook Air, il n’y en a même que deux. Un sera utilisé pour l’alimentation électrique. Alors comment brancher un beamer, une souris et une clé USB ensemble?

Apple vend un onéreux (79 CHF) adaptateur multiports. Mais on n’y trouve qu’un port USB traditionnel et un port HDMI. C’est peu; pas assez pour un réel usage.

Heureusement, d’autres fabricants, souvent pour un prix quasi similaire (82 CHF), offrent une vraie alternative. Voici tout d’abord la solution que la DAL (ex-CADEV) propose pour les écoles: le dock LMP.

On y trouve:

  • 3 ports USB 3
  • 1 port HDMI
  • 1 port USB-C (pour la charge)
  • 1 port Ethernet (pour câble réseau)
  • 1 lecteur de carte SD
  • 1 lecteur de carte mini-SD

Le tout ne coûte que quelques francs de plus que l’adaptateur Apple.

Pour ma part, pour un peu plus cher (99 CHF), j’ai préféré prendre un dock Satechi, dont on peut choisir la couleur assortie à son Mac et qui est un peu plus fin que le dock LMP.

Toujours chez Satechi, il existe un dock moins cher que chez Apple (64 CHF), plus petit, et qui suffira à de nombreuses personnes.

On trouve des docks similaires aussi sur les sites chinois, à des prix défiants toute concurrence. Mais pour ma part, j’ai besoin de fiabilité et de performances; je préfère donc du matériel acquis en Suisse.

Dernier conseil: écrivez votre nom au stylo indélébile sur votre adaptateur, ou collez une étiquette avec votre nom. On a vite fait de les égarer.

Publié par

Frédéric Genevey

Enseignant MITIC & Technologie, passionné de robotique pédagogique, d'Arduino et d'impression 3D.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.