La Suisse, îlot de cherté

On n’arrête pas de parler de l’îlot de cherté suisse. Il faut y vivre pour comprendre que ce n’est pas un mythe.

Exemple, avec cette offre: prix normal: 59.-. Offre spéciale: 29.-. En réalité, le prix est de 34.-, puisqu’il y a encore 5.- de frais de port.

Bon, un petit tour sur un site chinois me rapporte un prix de 5.78$, soit 5.75 CHF… frais de port+douane compris.

A un moment donné, je veux bien comprendre que les frais sont supérieurs pour un magasin suisse. Mais quand il s’agit d’un shop online, qu’est-ce qui peut bien expliquer que le prix vendu en Suisse soit dix fois supérieur?

Publié par

Frédéric Genevey

Enseignant MITIC & Technologie, passionné de robotique pédagogique, d'Arduino et d'impression 3D.

3 réflexions au sujet de « La Suisse, îlot de cherté »

  1. Le problème est toujours le même, si les gens achètent à ce prix, les commerçants vendront à ce prix.
    C’est ce que sait faire à merveille Apple, qui nous vend des appareils très chers et nous sommes content de les acheter (j’en fais parti…).
    Les différences sont hallucinantes dans beaucoup de domaine (médicaments, vêtements,…).

  2. Le calcul est simple : Salaire moyen en chine = 473$ et salaire moyen en suisse de 5979.- CHF (merci Google). Etant donné que le $ et presque le même que le franc suisse (sorry, je n’ai pas envie de m’embêter dans les calculs), le rapport est de env. 12x. En l’occurence, pour le client chinois, ce produit représente le 1/81è de son salaire tandis que pour le suisse, cela représente le 1/175è de son salaire… Normalement, si nous gardions le même rapport de 1/81è, nous devrions payer ce produit 73.-. Voilà voilà…

    1. Remarque pertinente. J’ajoute aussi que les charges fiscales, foncières et diverses sont aussi onéreuses en Suisse. A cela, il faut ajouter le fait que la Chine est considérée par l’Union Postale Universelle comme un pays en voie de développement et bénéficie de fait de tarifs postaux très avantageux, leur permettant de faire du free shipping par avion (source: http://www.20min.ch/ro/economie/news/story/Les-Suisses-savent-profiter-des-frais-de-port-chinois-31533827).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.