Imprimante 3D Vertex K8400: ajout d’un lit chauffant

Le stress test est repoussé: impossible de faire adhérer correctement l’objet sur le scotch bleu. J’ai commandé directement chez le fabricant néerlandais deux feuilles de BuildTak pour remplacer celle que j’ai déchirée. Mais cela coûte 38€! Le problème du BuildTak est qu’il s’agit d’un consommable, à remplacer après quelques impressions au même endroit. Cela devient donc vite onéreux. Par ailleurs, son utilisation n’est pas si évidente que cela! Si le nez est trop bas, la pièce colle trop et on déchire la feuille. Si le nez est trop haut, la pièce ne colle pas. C’est donc assez délicat. L’investissement dans un lit chauffant prend alors tout son sens; d’autant plus que la carte-mère de l’imprimante et le logiciel gèrent sans problème le lit chauffant. Un connecteur est même déjà présent sur la carte-mère, délivrant du 15 Volts, ainsi qu’un autre pour le thermistor (le capteur de température)

Expérience faite sur la K8200, le temps de chauffe pour atteindre 60°C avec le lit chauffant est très long. Par ailleurs, l’alimentation fournie par la Vertex manque de puissance en cas d’ajout d’un second extruder. J’ai donc pris l’option de passer par une alimentation externe 24V-120W. Cela signifie qu’il faut quelque chose d’intermédiaire entre le 15V et le 24V. On pourrait utiliser un relais ou un MOFSET, selon le schéma suivant:

Source: http://forum.velleman.eu/viewtopic.php?f=58&t=13047
Source: http://forum.velleman.eu/viewtopic.php?f=58&t=13047

L’électronique n’étant pas ce que je maîtrise le mieux et n’ayant pas le temps de courir après tous les composants, j’ai commandé un Power Expander tout fait ici: http://reprap.me/heatbed/power-expander.html.

J’en ai profité pour commander au même endroit un lit chauffant MK3: http://reprap.me/heatbed/alu-241.html. Il a l’avantage d’avoir une surface en aluminium pour imprimer, ce qui permet de se passer d’une vitre.

Enfin, j’ai commandé en Chine une alimentation 24V-120W: http://www.aliexpress.com/item/120W-24V-Single-Output-Switching-power-supply-for-LED-Strip-light/618844844.html.

Il me reste à mettre la main sur les connecteurs.

 

Publié par

Frédéric Genevey

Enseignant MITIC & Technologie, passionné de robotique pédagogique, d'Arduino et d'impression 3D.

Une réflexion sur « Imprimante 3D Vertex K8400: ajout d’un lit chauffant »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.