Tag : imprimantes 3D

A priori des icônes, mais bien plus que ça pour l’impression 3D

En tant qu’enseignant utilisant des imprimantes 3D avec mes élèves (et leur apprenant à les utiliser), j’ai besoin de représentations visuelles pour mes documents sur l’impression 3D. On est ici plus dans le logo que dans la photographie. Pourquoi ne pas se servir d’icônes libres de droit, ou en licence CC, disponibles au format vectoriel, et donc utilisables pour toutes occasions.

Voici une petite sélection d’icônes spécifique à l’impression 3D:

https://www.iconfinder.com/iconsets/3d-maker-vol-1-2

https://www.iconfinder.com/iconsets/3d-printing-line

http://www.flaticon.com/packs/3d-printer-set

Quel est le grand avantage de ces packs d’icônes? Et bien c’est qu’elles sont aussi au format vectoriel; à savoir souvent en .eos et/ou en .svg. Elles s’adaptent donc à tous nos besoins: icônes, illustrations, logos, t-shirts…


Activité OCOM Tech 9H et 10H: la voiture à élastique

Petit projet d’activité pour l’OCOM TECH 9H et 10H et l’imprimante 3D: concevoir, imprimer et assembler des voitures à moteur à élastique!

DSC04423 DSC04425 DSC04430 DSC04432 DSC04433 (1) DSC04434 (1)


Déboucher le nez de l’Ultimaker 2

Ou comment régler un problème de sous-extrusion.

Depuis quelque temps, il m’était impossible de sortir une impression propre de l’Ultimaker 2 de l’école. Dès la 3e couche, la matière manquait et il en résultait une pièce qui ressemblait plus à une éponge qu’à un solide. Ce phénomène est appelé sous-extrusion, et il peut avoir de très nombreuses causes. Le site ideato3d.be a réalisé une très bonne page expliquant les différentes causes de sous-extrusion, en particulier pour l’Ultimaker 2.

Le problème, c’est de découvrir la cause. Dans mon cas, le filament sortait toujours du nez, j’ai donc conclu qu’il n’était pas bouché. Je me suis alors orienté vers l’extrudeur, que j’ai entièrement démonté, révisé, remonté, non sans avoir réglé la tension sur le filament. Sans succès.

J’ai aussi essayé avec un filament flambant neuf, sortant de son sachet sous vide avec le gel dessinant; mon filament était peut-être humide. Ce n’est pas cela non plus.

J’ai donc décidé de me concentrer à nouveau sur le nez, en appliquant la méthode Atomic, issue de ce tutoriel: http://www.ideato3d.be/tutoriels/buse-bouchee-que-faire/, lui-même issu du tutoriel original d’Ultimaker.
Il s’agit de retirer le tube de teflon de la tête d’impression, d’y introduire manuellement un filament, de chauffer le tout à 220°C ou 230°C, d’éjecter par le nez un peu de filament, avant de refroidir le tout entre 85°C et 90°C. A ce moment, il faut retirer d’un coup sec le filament. Il emporte avec lui les résidus qui peuvent potentiellement boucher en totalité ou partiellement le nez.
J’ai réalisé la manipulation trois fois (une fois à 88°C, une autre à 87°C et enfin à 86°C). Le résultat ne s’est pas fait attendre! La nouvelle impression n’avait plus rien à voir avec ce que je sortais jusque là! Voilà un avant-après:


Imprimantes 3D: Ikea a du souci à se faire

Il y a quelques mois, j’avais créé ces pièces:

Capture d’écran 2015-03-14 à 16.35.52

Elles servaient à réaliser un labyrinthe pour Lego Mindstorms ou pour le robot Thymio II. Aujourd’hui, j’ai trouvé des pièces qui y ressemblent:

moidules5

Par contre, elles ne servent pas dans la même orientation que les miennes. Car au lieu d’un labyrinthe, il s’agit de réaliser une étagère:

TV_table_preview_featured

moidules3 moidules2

L’idée est excellente! Et dire que je n’y ai même pas pensé! En variant les couleurs des pièces en plastique et des panneaux, ainsi que la taille des panneaux, on peut créer une infinité de variations de l’étagère.

L’ensemble des fichiers permettant la création de cette étagère est disponible gratuitement sur Thingiverse à l’adresse suivante:

On en parle ici:

Le site Facebook des Moidules:

Les remix sont les bienvenus. Je me réjouis de voir les variations qui seront proposées. Pour ma part, je pense adjoindre un panneau au fond, afin de rigidifier l’ensemble. L’idée étant de pouvoir supporter une charge importante de livres. Je pense y ajouter aussi de quoi y mettre des vis. Et pourquoi pas une version à fixer contre un mur, en hauteur?


Atelier de réparation

L’OCOM MITIC et Technologie 10H s’est transformée en atelier de réparation!

DSC03056

Premiers prototypes

 

Travail de création de pièces de rechange, à partir des originaux cassés: mesure des cotes, réalisation de la pièce, impression des prototypes jusqu’à la pièce finale.

Capture d’écran 2015-02-03 à 13.13.18

Les pièces créées par les élèves

 

Les élèves deviennent des artisans 2.0.